LE TRAVAIL D’ÉQUIPE – FACILE À DIRE, PAS TOUJOURS FACILE À ACCOMPLIR!

Le travail d’équipe fait souvent partie des valeurs d’une entreprise. La majorité sinon la totalité des entreprises préconisent le travail en équipe, souhaitant que chaque membre de l’entreprise tienne et assume son rôle au sein de l’entreprise. Chaque employé doit jouer son rôle.

La devise sous-jacente des entreprises : « Nous travaillons tous et toutes vers UN but commun ».

 

On peut comparer le travail d’équipe à une équipe de hockey.
Chaque joueur interagit pour gagner en s’assurant d’accomplir le rôle qui lui est assigné.

Le gardien garde les buts.

L’ailier doit compter des buts.

Le défenseur doit empêcher l’équipe adverse d’attaquer son but.

 

Bref, chacun remplit son rôle respectif vers l’atteinte d’un même but : gagner le match.

 

S’il lui est possible de le faire, un joueur doit aider un autre joueur, dans la mesure où cela ne lui nuit pas ni ne met l’ensemble de l’équipe en péril.

Ainsi, si on dénote par exemple une faiblesse à la défensive, on ne demandera pas aux attaquants de toujours venir en aide aux défenseurs au détriment de leur fonction première ; soit attaquer le but adverse.

C’est dans des moments pareils que le cadre ou gestionnaire doit bien tenir son rôle et renforcer la défensive pour permettre aux attaquants de jouer librement leur rôle.

 

Ensemble, en équipe, on travaille vers un objectif, vers un but commun.

La haute direction informe l’équipe du but à atteindre et les joueurs, ensemble, dans le respect des rôles de chacun, travaillent vers le but défini.

Le cadre ou le gestionnaire coordonne le tout !

 

Au sein d’une même entreprise, nous sommes des co-équipiers, pas des adversaires.

L’adversaire est à l’extérieur de l’entreprise. L’adversaire, c’est le marché, un compétiteur, un obstacle à l’accomplissement du but, mais pas un collègue.

 

Lorsque notre collègue devient un adversaire, nous ne formons plus une équipe.

 

Lorsque notre collègue devient un adversaire en raison d’un comportement négligé dans l’attitude ou les propos ou d’un laisser-aller dans la gestion de ses tâches par exemple, il est temps de se parler et de solliciter l’aide du département du personnel au besoin pour se sortir de ce genre de situation.

 

C’est ça une équipe !

 

Travailler ensemble, avec des rôles distincts, vers un but commun !