Mieux d’avoir un «trou», un poste vacant, que d’avoir un employé qui ne cadre pas à ce poste

Non utilisée - Équipe de travail 2

 

Il y a le poste, le chapeau ET la personne qui porte le chapeau.

Il y a le chapeau «Commis d’entrepôt» et, par exemple, Marc qui porte le chapeau.

Il faut définir ce qu’on attend du chapeau.

On attend de ce chapeau certains détails, certaines actions, certains critères. Ces critères doivent être définis et élevés.

Disons que Marc réussi à combler ces critères seulement qu’à 45%.

Quoi faire?

Une seule voie, rien de moins. Tout doit être mis en œuvre pour former, coacher, entraîner Marc pour qu’il respecte à 80, 85% et plus les critères demandés par le poste.

L’erreur commune!

Garder Marc à 45% et accepter que ce soit comme cela.

Soit Marc correspond aux critères, soit vous le déplacez.

Gardez Marc à ce poste est l’erreur.

Il est préférable avoir un «trou» (un chapeau avec personne sous ce chapeau), que d’avoir une personne qui, malgré la formation, ne peut faire le travail aux standards demandés.

 Placez-vous en mode radar!

Quand il y a un trou (un chapeau sans personne pour le porter), je remarque que la direction se met sur le mode radar, regarde les opportunités et trouve la perle, en persévérant.

Garder une personne qui ne correspond PAS aux critères demandés à un poste, finit par faire en sorte que la Direction accepte des critères plus bas et c’est une erreur.

Un trou (un poste vide) est plus payant que vous ne pouvez l’imaginer.

Activez votre département du personnel.

Il y a plus de main d’œuvre qui veut que vous l’imaginez. Il ne reste qu’à la former selon les critères du chapeau.

Vous voulez aller plus loin? Assistez à notre présentation sans frais !